La déplétion glycogénique ou déplétion en glycogène, survient lorsque tout le glucose contenu dans les muscles a été épuisé. On parle de "mur" en course à pied ou de "coup de fringale" en cyclisme.

Retarder la déplétion glycogénique

Pour retarder la déplétion glycogénique dans les sports d'endurance, il est recommandé de procéder à une recharge glucidique plusieurs jours avant l'effort. Ainsi, les réserves énergétiques dans l'organisme seront plus importantes, en particulier le taux de glucose dans les muscles. De plus, au cours de l'effort, un apport régulier en glucides par le biais d'une boisson énergétique et/ou de gel énergétique permet de reculer d'avantage la déplétion en glycogène.

Recharge glucidique

Biomaltodextrine de Punch Power répond parfaitement aux besoins des sportifs dans le cadre d'une recharge glucidique. Composé essentiellement de maltodextrine et de fructose, il optimise vos réserves énergétiques avant un effort de longue durée.

Renouvellement des glucides circulants

Selon la durée d'une épreuve, il peut être indispensable de consommer des glucides pendant l'effort, sous peine d'épuiser toutes ses réserves énergétiques et d'être confronté à une déplétion glycogénique. Les boissons, gels et barres de l'effort permettent d'apporter des glucides directement dans l'organisme. On parle alors de renouvellement des glucides circulants.

Les glucides apportés par ces produits énergétiques se trouvent sous différentes formes et concentrations : glucose, fructose, saccharose, maltodextrine ... Ceci afin d'optimiser le passage du glucose sanguin dans le muscle (glycogène musculaire).